fbpx
La qualité de l'air, une nécessité pour les salariés

L’aération ainsi que la ventilation des lieux de travail est essentiel pour réduire la concentration de l’ensemble des polluants dans l’air ambiant et éviter les conséquences sur la santé de vos salariés. Avec HYES! nous abordons le sujet de la qualité de l’air au travail.

HYES! vous propose des conseils pour une meilleure qualité d’air au travail et surtout des réglementations à ne pas négliger. Vos salariés sont votre force de travail, sans eux, il est difficile d’avancer.

La qualité de l’air au travail

En tant qu’employeur on se doit de subvenir aux besoins de nos salariés. Avec de bonnes conditions de travail vous pouvez être certains d’avoir des salariés motivés, concentrés et surtout productifs. Mais quand n’est-il de leur santé ? Ventilation et aération doivent être optimales pour permettre à chaque salarié de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé. Afin d’éviter tout risque de maladies et autres problèmes de santé nous vous conseillons quelques mesures à prendre de manière générale :

  • Garantir un air sain ;
  • Ne pas maintenir une température trop haute ;
  • Eviter les odeurs désagréables ;
  • Ne pas avoir de condensation due à l’humidité.

Les gaz et particules dans l’air de vos locaux peuvent avoir un effet néfaste sur l’organisme s’ils sont irritants, corrosifs, toxiques, allergisants ou pathogènes. Il est important d’en prendre conscience.

Les règlementations en matière de qualité de l’air

Nous avons identifié les articles du Code du Travail concernant la réglementation relative à la qualité de l’air intérieur au travail. Il ne faut pas les négliger. S’interroger sur la qualité de votre air dans vos locaux, c’est assurer la pérennité de votre entreprise.

Article R4212-1 : Le maître d’ouvrage conçoit et réalise les bâtiments et leurs aménagements de façon que les locaux fermés dans lesquels les travailleurs sont appelés à séjourner soient conformes aux règles d’aération et d’assainissement.

Article R4212-2 : Les installations de ventilation sont conçues de manière à assurer le renouvellement de l’air dans l’ensemble des locaux. Ensuite, ne pas provoquer de gêne dans les zones de travail, résultant notamment de la vitesse, de la température et de l’humidité de l’air, des bruits et des vibrations. Et enfin, ne pas entraîner d’augmentation significative des niveaux sonore.

Article R4212-3 : Toutes dispositions sont prises lors de l’installation des équipements de ventilation, de captage ou de recyclage pour permettre leur entretien régulier et les contrôles ultérieurs d’efficacité.

Article R4212-4 : Les parois internes des circuits d’arrivée d’air ne comportent pas de matériaux qui peuvent se désagréger ou se décomposer en émettant des poussières ou de substances dangereuses pour la santé des travailleurs.

Article R4212-5 : Dans les locaux à pollution non spécifique définis à l’article R. 4222-3, le maître d’ouvrage prévoit un système de filtration de l’air neuf lorsqu’il existe un risque de pollution de cet air par des particules solides et que son introduction est mécanique. Le maître d’ouvrage prend les mesures nécessaires pour que l’air pollué en provenance des locaux à pollution spécifique ne pénètre pas.

Article R4212-7 : Le maître d’ouvrage précise, dans une notice d’instruction qu’il transmet à l’employeur, les dispositions prises pour la ventilation et l’assainissement des locaux et les informations nécessaires à l’entretien des installations, au contrôle de leur efficacité.

Article R4222-4 : Dans les locaux à pollution non spécifique, l’aération est assurée soit par ventilation mécanique, soit par ventilation naturelle permanente. Dans ce dernier cas, les locaux comportent des ouvrants donnant directement sur l’extérieur et leurs dispositifs de commande sont accessibles aux occupants.

Article R4222-5 : L’aération par ventilation naturelle, assurée exclusivement par ouverture de fenêtres ou autres ouvrants donnant directement sur l’extérieur, est autorisée lorsque le volume par occupant est égal ou supérieur à :

  1. 15 m³ cubes pour les bureaux et les locaux où est accompli un travail physique léger (par personne située dans la pièce) ;
  2. 30 m³ cubes pour les autres locaux.

N’hésitez pas à consulter nos prestations, HYES! vous accompagne pour entretenir vos locaux et assurer une qualité de l’air optimal pour vous et vos salariés !

Découvrez les métiers des experts HYES! :